HUIS-CLOS
An

1954

Durée

95'

Genre

Drame

La concrétisation

Jacqueline Audry

Moulage

Arletty, Gaby Sylvia, Franck Villard, Nicole Courcel, Yves Deniaud, Danièle Delorme, Jean Debucourt

Partant de l’œuvre originale de Sartre (avec qui Colette Audry collabore à la revue Temps modernes), elle clarifie le plan initial : « C’est l’enfer selon Jean-Paul Sartre. Ni flammes... ni instruments de torture. Ni supplices physiques... et les bourreaux sont ceux dont la présence nous est infligée. L'enfer, c'est les autres ! » Filmé à Paris et en Côte-d’Azur, c’est le film où trois êtres entre eux inconnus, Inès (Arletty), Garcin (Franck Villard) et Estelle (Gaby Silvia), sont enfermés dans le même compartiment qui sera muré, comprenant la malédiction individuelle dans l'inéluctable compagnie des autres et des souvenirs de chacun. Ceux-ci, ici-bas, surgissent visuellement et de façon sonore sur l'écran qui s'ouvre entre les rideaux de la fenêtre du salon, comme un écran de cinéma. L'idée de la projection cinématographique est verbalisée par le « majordome » qui, le cas échéant, apparaît dans le salon des trois êtres jusqu'à ce que la caméra se lève dans un dernier mouvement qui fixe le cadre infernal entre les vapeurs du lieu des condamnés aux peines éternelles.

Présenté en version numérique.

[D'après un texte de la Cinémathèque Portugaise]

Bande annonce
Galerie de photos